Evenements Vitaux


Enregistrement des Événements Vitaux (EEV)


Lors des visites/passages dans les ménages, les enquêteurs notent tout changement relatif au ménage et tout événement démographique intervenu depuis le passage précédent. Il peut s’agir de naissances ou d’autres issues de grossesses, de nouveaux statuts matrimoniaux (mariages, divorces, séparations ou réconciliations), de décès et de migrations. Les données individuelles sont collectées sur les individus en tenant compte de leur rang de naissance, nom et prénom, lien de parenté, sexe, date de naissance, ethnie et religion…, sans oublier les informations de base des unités résidentielles et des
ménages.
Outre ces variables, les agents enquêteurs enregistrent les nouveaux membres de ménage ou les ménages nouvellement fondés. Leurs données des EEV se rapportent aux migrants, aux nouveaux mariés et à toute personne omise lors du recensement initial.
Ce système de collecte longitudinale permet de suivre les mouvements (entrée et sortie) de la population dans l’aire du Système de la Surveillance Démographique et de Santé. L’entrée se fait par une naissance, un déménagement ou une immigration et la sortie se produit avec un décès, un déménagement ou une émigration. A la faveur de la surveillance continue, il est possible d’évaluer le temps total passé par chaque individu dans l’aire du SSDS. L’expression personnes-années renvoie à cette présence réelle en temps.
On l’utilise comme dénominateur pour évaluer l’importance des événements (notamment la fécondité, la mortalité et la migration).
Dans le système actuel de collecte du SSDS-Nouna, les EEV sont effectués par des enquêteurs permanents dans des intervalles de temps spécifiques de cent vingt (120) jours (soit 4 mois) entre les visites.

Portfolio